Walter ou l’impossible algorithme du commis voyageur. Emmanuelle Florquin

Posté par khalfi1 le 4 février 2021

Ce qui retient l’attention dans ce livre, c’est la multitude de références à la société de consommation et la course au profit immédiat. Cette évidence n’est vraiment visible qu’en surface, Commerce, business, recrutement du personnel et des compétences deviennent des jeux du hasard. Car tout est ramené à l’argent.

Par exemple cette phrase donne une idée de ce monde mercantile : «Au début, il riait avec Mebelline…. Ah mes salauds, si vous croyez que je vais vous raconter comment je tire mes journées ! Mes reporting à moi sont mes chiffres, that ‘s it ! Il atteignait déjà à la fin de cette  deuxième année un chiffre d’affaire de deux millions d’euros, à lui tout seul dans six pays d’Europe, rien qu’avec son téléphone et un petit agenda pour les rendez-vous. » Tout est dit.

Walter est l’un des principaux acteurs de ce monde sulfureux et plein d’imprévus. Il faut d’autres efforts et beaucoup de volonté pour parvenir à créer sa société et réussir dans un monde des affaires aussi compliqué. Il doit faire face à de nombreuses situations assez sombres, De poste en poste, il cherche à se créer un métier stable et assurer son avenir. Pourtant, malgré ses maigres pécules, il ne cesse de rêver de se hausser sur l’échelle sociale et de devenir son propre patron avec une liberté financière et acquérir ainsi son indépendance et sa liberté de mouvement. EN effet, les choses pourraient bien changer avec ce nouveau poste de commis voyageur qu’on lui propose. Même le retour dans le giron familial ne lui pas valu, les ressources espérées. Etre manager confirmé n’est pas à la portée de n’importe qui.

Le monde de l’entreprise et du commerce de Walter n’est pas aussi idyllique que cela. Il y a un réel fossé entre qui ce qu’il fait et ce qu’il veut vraiment faire pour construire sa vie professionnelle et sa vie propre, dans une organisation viable, loin des mauvaises méthodes qui rapportent rarement de la satisfaction. La modernisation ne lui réussit pas beaucoup parce que dans le laps de temps de dix ans, les commerces et les entreprises ont beaucoup progressé et sont en pleine mutation. L’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication y est pour beaucoup dans l’évolution des mentalités sur ce chapitre.

Les professions ont changé et les exigences aussi. Mais l’adaptation de Walter est difficile car il s’habitue petit à petit à ce nouvel univers qui lui paraissait inconnu, et assez fermé, hostile même. En lisant les aventures ou mésaventures de Walter, on comprend aisément les embûches qu’il a dû rencontrer sur son parcours professionnel et individuel. Toutefois, même s’il n’est pas parfait dans son évolution au sein de cette société aux multiples facettes, sa jeunesse constitue un antidote à ses déboires et lui permet de conserver une certaine maîtrise de soi, vis-à-vis de lui-même et vis-à-vis de sa hiérarchie. C’est en fait à une lutte pour les privilèges et les avantages que nous assistons, à une course entre les anciennes et les nouvelles élites, pour s’accaparer les pouvoirs de décision économique et financière. Même si cela se passe parfois dans une entreprise familiale mise sur le rail de la mondialisation et du capitalisme, où l’humain est marginalisé
.
Roman assez intéressant à lire et à méditer

 

lalgorithme du commis voyageur
Album : l'algorithme du commis voyageur
l'algorithme du commis voyageur
1 image
Voir l'album

 

Publié dans Fiction | Pas de Commentaire »

Marie Christine sur Patreon

Posté par khalfi1 le 18 novembre 2020

patreon.com/user?u=45736226

 

Marie Christine
Album : Marie Christine

2 images
Voir l'album

 

https://www.patreon.com/home?utm_source=organic&utm_medium=email&utm_campaign=pro_launched_fr&utm_content=em01&utm_term=checklist

 

https://www.publiwiz.com/index.php/catalogue/litterature/romans/marie-christine

  https://www.patreon.com/home?utm_source=organic&utm_medium=email&utm_campaign=pro_launched_fr&utm_content=em01&utm_term=checklist   https://www.publiwiz.com/index.php/catalogue/litterature/romans/marie-christine" onclick="window.open(this.href);return false;" >

Publié dans Fiction, littérature, Non classé | Pas de Commentaire »

Comment écrire une nouvelle

Posté par khalfi1 le 6 décembre 2019

Publié dans Fiction, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Lecture et commentaire d’Angélique sur Twitter.

Posté par khalfi1 le 24 septembre 2019

 
six ans à t'attendre
Genre : Roman, Romance, Drame, Suspense
 
Résumé :
Rachel et Vincent s’aiment depuis leur adolescence d’un amour passionnel et indéfectible. L’avenir leur semble tout tracé jusqu’au jour où, l’avant-veille de leur mariage, Vincent disparait. On retrouve sa moto accidentée sur le bord de la route, mais pas de corps.
Six ans plus tard, Rachel s’est reconstruite. Elle sort d’un rendez-vous de travail quand, au détour d’une rue, elle l’aperçoit. Vincent.
Persuadée que l’homme de sa vie est bien vivant, Rachel se lance à sa recherche. Avec une unique question obsédante : se pourrait-il que toutes ces années de deuil l’aient été pour rien ?

Extrait :

« - Mais il a été déclaré mort, Rachel !
- Comment se fait-il qu’on n’ait jamais retrouvé son corps ? contre-attaque Rachel, avec force. Vous ne me croyez pas. Vous me prenez pour une folle, parce que ça ne colle pas avec ce que nous avons cru durant toutes ces années. Cette histoire est sans doute folle, mais je peux vous promettre que moi, je ne le suis pas. Je vais bien. J’ai vu l’impossible, mais je veux comprendre. Laissez-moi vous raconter comment tout cela s’est passé, et ensuite vous jugerez. Mais ne comptez pas sur moi pour abandonner. Quoi qu’il m’en coûte, avec ou sans vous, je retrouverai sa trace, et je reconstituerai le puzzle, morceau par morceau, pour comprendre ce qui a bien pu se passer il y a six ans. Parce que je sais maintenant avec certitude qu’il est vivant ! »
 

Mon avis :

Alors qu’elle est à Paris pour le travail, Rachel aperçoit un homme dans la rue, qui ressemble énormément à Vincent, son fiancé décédé six ans plus tôt. Bouleversée, elle lui court après, sans réussir à le rattraper. De retour en Vendée, elle se confie à sa sœur jumelle, Carole, et à son cousin, Gautier. D’abord réticents, ils finissent par accepter de l’aider sans toutefois croire que Vincent est vivant. Rachel et Gautier partent à Paris et finissent par retrouver la trace de Vincent. Lorsqu’ils se retrouvent nez à nez, c’est le choc pour tout le monde. Que s’est-il passé six ans plus tôt ? Pourquoi Vincent est-il à Paris ? Et pourquoi n’a-t-il jamais repris contact avec Rachel et sa famille ? Comment les retrouvailles vont-elles se passer ? Tant de questions qui ne trouveront pas immédiatement leurs réponses, car la situation est loin d’être simple. Rachel, Carole et Gautier ne sont pas au bout de leurs surprises.

Plongé dans l’action dès les premières lignes, nous faisons la connaissance de Rachel qui a vécu des années difficiles. Son grand-père est décédé six ans plus tôt; puis, le lendemain, c’est Vincent qui a eu un accident de moto. Après une longue période de déprime, Rachel a réussi à remonter la pente et vit plus sereinement. Elle est entourée de sa famille, et plus particulièrement de Carole et Gautier. Les sœurs et leur cousin ont été élevés ensemble, puisque la famille habite un domaine viticole qui comprend trois maisons : celle de Madeleine et André, les grands-parents; celle de Clotilde et Philippe, les parents des jumelles; et celle de Cécile et Adrien, les parents de Gautier. Ce clan, très soudé, se réuni tous les dimanches pour le déjeuner, autour de Grand-Ma, désormais atteinte de la maladie d’Alzheimer. 
Tous avec des caractères différents, les différents protagonistes sont attachants. On ressent une grande générosité et beaucoup d’affection au sein de cette famille. C’est donc naturellement que Carole et Gautier ont décidé d’aider Rachel; puis le reste des membres de la famille a aussi contribué à la résolution de cette affaire.

Une affaire d’ailleurs bien mystérieuse ! Je m’attendais, en effet, à découvrir une romance classique, avec une femme et un homme qui ont été séparés et qui allaient se retrouver. En réalité, j’ai été surprise par une intrigue bien plus complexe. Je ne veux rien dévoiler des raisons de sa disparition, mais sachez qu’il sera difficile pour Rachel d’envisager de reprendre son histoire d’amour là où elle s’est arrêtée. Déphasée, mais motivée pour reconquérir Vincent, elle va se battre pour reprendre sa vie d’avant. Et alors que tout semble s’arranger, un nouveau rebondissement va survenir. Inattendu, celui-ci va tout remettre en question. Le suspense va durer et nous tenir en haleine jusqu’au dénouement.

Très prenant, ce roman est addictif : impossible de le lâcher. J’ai trouvé l’histoire originale, bien écrite et aboutie. Le lecteur sera étonné plus d’une fois par les différents éléments de l’intrigue. J’ai aimé  réfléchir en même temps que les personnages. Métaphoriquement, ce roman est comme une poupée gigogne : on ouvre la première, et on découvre la deuxième; puis dans la deuxième, on trouve la troisième, etc. Chaque rebondissement était l’une des poupées et le dénouement la toute dernière. Même si l’intrigue est alambiquée, le récit est toutefois facile à lire et dynamique. J’ai apprécié la plume de l’auteure : fluide, subtile et agréable. C’est un coup de cœur pour moi !

Ma note : 5/5

Intéressé.e par ce livre ? Vous pouvez le trouver ici → https://amzn.to/2YvehYy

Service Presse

Commentaires

 

 
 

Publié dans Fiction | Pas de Commentaire »

Roman

Posté par khalfi1 le 17 août 2019

65562820_435073460409890_9009487402445996007_n

Publié dans Fiction | Pas de Commentaire »

Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Posté par khalfi1 le 14 août 2019

Cela n'arrive pas qu'aux autres. dans Fiction Safia77_9-PIXLR-200x300

Survivre après avoir tout perdu?

Cela n’arrive qu’aux autres.
Voilà ce que pensait Fanny avant que Maître Delalande ne toque à sa porte et ne la mette dehors. Après son petit-ami et son travail, elle perd maintenant son appartement.
Fanny devient ce que l’on appelle une Sans Domicile Fixe, une S.D.F
Confrontée à l’horreur de la rue, la jeune femme va devoir faire preuve d’une volonté et d’un courage hors du commun pour tenir le choc. Au cours de cette épreuve, elle rencontrera le meilleur et le pire de la nature humaine.

Dans cette première partie de Fanny, de l’ombre à la lumière, vous êtes plongé.e dans l’ombre. Vous allez tomber avec Fanny, lutter, pleurer et vous débattre avec elle, parce que malheureusement, cela n’arrive pas toujours qu’aux autres

Publié dans Fiction, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Trois livres marquants

Posté par khalfi1 le 26 août 2017

est_d'eden_kube

A l’est d’Eden, John Steinbeck.

A l’est d’Eden est un grand livre. Il compte parmi ceux qui vous font vivre une large palette d’émotions : du rire aux larmes, en passant par la peur et la colère. Se déroulant en Californie entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle, A l’est d’Eden est une œuvre complète qui raconte le destin de deux familles sur plusieurs générations. On s’accroche aux personnages, on vit des moments intenses, on écoute aussi l’auteur nous livrer son analyse belle et intelligente de la vie et des hommes. Un coup de cœur magistral, un grand classique.

fatherland_kube

Fatherland, Robert Harris.

Et si l’Allemagne nazie avait remporté la Seconde Guerre Mondiale ? Dans ce polar haletant, nous plongeons dans le Berlin des années 1960 et… Hitler est sur le point de fêter son 75ème anniversaire. Vous prendrez un plaisir fou à suivre l’inspecteur Xavier March de la Kripo et Charlie Maguire, journaliste américaine dans une enquête incroyable mettant en scène une série de crimes d’anciens haut-dignitaires nazis. Robert Harris réussit le pari fou de réinventer l’Histoire (il conserve tout de même des éléments historiques réels) tout en proposant un excellent divertissement !

la_grâce_des_brigands_kube

La grâce des brigands, Véronique Ovaldé.

Le titre de ce livre est représentatif de ce qu’il est : une invitation à un voyage poétique mais les deux pieds sur terre. Aussi beau sur la forme que sur le fond, La grâce des brigands, raconte l’histoire d’un écrivain devenue célèbre. L’histoire de sa vie et l’histoire de son livre. Jamais ennuyeux et toujours beau. Il fait partie des livres où l’on éprouve le plaisir de relire plusieurs fois une phrase tout en ne pouvant résister à l’envie de découvrir la suivante. L’intrigue est prenante, le style est puissant. Vous avez l’assurance de passer un beau moment.

Publié dans actualité, Fiction, littérature | Pas de Commentaire »

Drôle de cinéma

Posté par khalfi1 le 13 août 2017

Publié dans culture, Fiction, littérature | Pas de Commentaire »

A l’aube du crépuscule

Posté par khalfi1 le 8 août 2017

Publié dans Fiction, librairie, littérature | Pas de Commentaire »

Le dernier facteur

Posté par khalfi1 le 7 août 2017

Publié dans Fiction, librairie, littérature | Pas de Commentaire »

12
 

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES