Le téléphone portable

Posté par khalfi1 le 11 avril 2016

Publié dans actualité, culture, science | Pas de Commentaire »

Un génie de l’invention

Posté par khalfi1 le 15 novembre 2011

Téléchargez le livre numérique:  Steve Jobs

Un génie de l'invention dans actualité ButtomBrowse

Steve Jobs
CarreGris dans littérature Walter Isaacson Editeur : JC Lattès

   
 
   
 



Suggéré par le créateur d’Apple, qui fait face à une maladie redoutable, Steve Jobs,  à partir de plus de quarante entretiens menés sur plus de deux ans et d’interviews d’une centaine de membres de sa famille, amis, rivaux, concurrents et collègues, le livre retrace l’incroyable vie et l’extraordinaire personnalité d’un génie, perfectionniste et hyperactif, qui a révolutionné les ordinateurs, les films d’animation, la musique, les téléphones, les tablettes tactiles et l’édition numérique. Steve Jobs est désormais l’icône absolue de l’inventivité. Il a compris qu’associer la créativité à la technologie était devenu essentiel. Steve Jobs a bien sûr collaboré au livre mais n’a demandé aucun droit de regard sur ce qui est écrit, ni même de le lire avant la publication. Il n’a imposé aucune limite, au contraire, il a encouragé son entourage à parler librement. « Il y a beaucoup de choses dont je ne suis pas fier, dit-il, notamment la façon dont, à vingt-trois ans, j’ai géré la situation lorsque ma petite amie est tombée enceinte. Mais je n’ai pas de cadavres dans le placard que j’essaie de cacher. » C’est avec une extrême franchise que Steve Jobs parle des personnes avec qui il a travaillé ou été en concurrence. Il peut profondément exaspérer les gens autour de lui. Ses amis, ennemis et collègues évoquent sans langue de bois ses passions, ses démons, ses désirs, son intransigeance, et son obsession du contrôle qui ont forgé sa vision des affaires et les innovations qui en ont découlé. La personnalité de Steve Jobs et les produits qu’il crée sont étroitement liés, comme les différentes parties d’un système intégré – tous les produits Apple et ses logiciels participent de cette logique. Le parcours de Jobs est exemplaire, un modèle en terme d’innovation, de caractère, de direction d’entreprise et de valeurs.

Ceux qui ont été intéressés par Steve Jobs ont aussi consulté :

  •  Téléchargez le livre numérique: Steve Jobs

 

 
   

Publié dans actualité, littérature, science | Pas de Commentaire »

Science et foi

Posté par khalfi1 le 13 avril 2010

La science est un puissant moyen d’éducation, à condition d’en faire un idéal de bonheur et de paix pour l’humanité. Cependant, elle a besoin d’un côté spirituel pour l’élever au rang d’un moyen au service de la morale et de l’honnêteté intellectuelle. Sinon, elle devient synonyme de bêtise ou de soif de puissance et de destruction. L’exemple d’Hiroshima et de Nagasaki a montré le danger présenté par une mauvaise utilisation de la science. Tchernobyl n’est pas aussi loin et laisse voir que nous ne sommes pas à l’abri des mauvaises surprises et des dégâts qu’engendre une politique de fuite en avant irréfléchie. C’est pourquoi, les Anciens doutaient déjà des progrès basés uniquement sur la raison, et non sur le coeur et la foi dans un univers bien agencé. A la manière de Rabelais, ils disaient que « science sans conscience n’est que ruine que l’âme. »

Publié dans science | 3 Commentaires »

C’est quoi la civilisation.

Posté par khalfi1 le 22 janvier 2010

Les uns disent que la civilisation est un ensemble de coutumes, de traditions, d’arts, de cultures, de croyances, de techniques et d’inventions qui caractérisent l’état d’une société. 

Les autres affirment qu’une civilisation n’est rien qu’un ensemble de facteurs d’ordre économique, linguistique, politique, géographique, géologique, et même « racial » d’un pays ou d’un groupe de pays. 

Tout ce qu’on peut dire, ce n’est qu’aucune civilisation ne ressemble à une autre, mais peut en être un complément. Elle peut aussi être un héritage ou une succession.

Dans le dictionnaire, je vois la définition suivante : La civilisation est un ensemble de caractères propres à la vie intellectuelle, artistique, morale et matérielle d’un pays ou d’une société.

En tout cas, ce que l’on omet de préciser, ce n’est qu’aucune civilisation n’est durable, devant les cataclysmes naturels ou provoqués par l’homme. La faim, les épidémies et les maladies infectieuses, la pollution croissante de la planète sont également un danger pour toute forme de civilisation. En un mot, rien n’est immuable. Espérons que l’évolution continuelle des techniques et des sciences apportera plus de bien à l’humanité. Sans détruire la civilisation.

 

Publié dans culture, divers, science | 1 Commentaire »

Les deux visages de la science

Posté par khalfi1 le 11 janvier 2009

Lorsqu’on y regarde de plus près, on constate que la science a permis à l’être humain de réaliser des rêves fabuleux : Qui aurait pensé par exemple du temps de Louis XIV qu’un jour l’homme construira des voitures et s’élèvera dans les airs en toute autonomie, comme les oiseaux. A considérer aussi les progrès dans les domaines médical, social, des réalisations matérielles en tout genre, on se dit que nous sommes arrivés à un stade d’évolution jamais atteint jusqu’ici. Malheureusement, « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». En effet, la science contient des germes de destruction et de barbarie en constante progression, et amène des dangers qui menacent toute l’humanité : la pollution, l’invention d’armes d’anéantissement de plus en plus perfectionnées et sophistiquées n’augurent rien de bon pour l’avenir. Souvenez-vous : en août 1945, les deux bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasagi ont tué plus 300 000 personnes en quelques secondes. Sans compter les séquelles dues à la radioactivité.

 Par conséquent, il est bien évident que si le monde moderne nous apporte des bienfaits et beaucoup de confort, il comporte par contre, beaucoup de méfaits, lesquels, si nous n’y faisions pas attention, nous rendent incapables de prévoir le pire. On peut même redouter qu’à plus ou moins brève échéance, nous serons dans l’impossibilité de mettre en harmonie les connaissances scientifiques avec une morale saine et un idéal universel qui puissent contribuer vraiment à faire triompher la raison et l’intelligence. Car comme a dit Paul Valéry  » Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles ».

Publié dans science | Pas de Commentaire »

 

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES