Prix littéraire

Posté par khalfi1 le 30 septembre 2017

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

L’art de perdre

Posté par khalfi1 le 29 septembre 2017

tous les livres sur Babelio.com

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Et j’ai choisi de vivre

Posté par khalfi1 le 29 septembre 2017

« — Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient. »
Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer aux Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs.
Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ?
Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé.
Dans ce cinquième roman, Marilyse Trécourt conjugue suspense et émotions, amour et mensonges, sacrifices et culpabilité, tout en vous posant une question : et vous, avez-vous choisi de vivre ?



Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Retour à Lemberg

Posté par khalfi1 le 29 septembre 2017

https://www.facebook.com/512305502130115/photos/a.1871477862879532.1073741899.512305502130115/1871478119546173/?type=3&theater

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Eric-Emmanuel Schmitt

Posté par khalfi1 le 27 septembre 2017

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Mon ami le destin

Posté par khalfi1 le 27 septembre 2017

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Ecrire

Posté par khalfi1 le 26 septembre 2017

AUTEUR

Le 20 sep 2017

Pourquoi j’écris (5)

Ecrire ou faire de la littérature, c’est le clair distinguo qu’Ivan Zimmermann pose avant d’expliquer sa pulsion irrésistible vers l’écriture. Raconter des histoires, raconter ses histoires jusqu’à s’y noyer.
La pression du crayon, curieux mélange entre l'envie et l'urgence d'écrire. JamesLa pression du crayon, curieux mélange entre l’envie et l’urgence d’écrire. James

L’écriture : par dérision peut-être…

Un ancien prof de français, que l’on nommait Réris dans mon collège, en fait l’abbé Maurice, m’avait dit un jour en me rendant une rédaction, qui était sur le thème d’une veillée en famille, que j’avais pompé Victor Hugo ! Si, si ! Je l’avais regardé d’un air aussi éclairé que mes boutons d’acné en pensant que le pauvre homme avait sûrement abusé de la boutanche, comme d’habitude. Moi qui ne lisait à l’époque que mon magazine Pilote avec comme auteurs préférés Goscinny, Morris et Marcel Gotlib, je ne comprenais pas ce qui venait de m’être reproché. J’étais vexé avec un net un sentiment d’injustice ; pour une fois que je faisais un effort en rédaction.

Je fus, bien sûr, le sujet de risée de tous mes copains de classe et surtout de Gérard le surdoué de la classe.

C’était en troisième et j’avais quatorze ans, ça ne date pas d’hier.  Mais c’est sans doute là que j’ai compris que l’écriture avait peut-être un intérêt, et, il est vrai, je m’en souviens encore, que j’avais pris du plaisir à écrire cette rédac. Du coup, j’ai lu, ce bon vieux Hugo, à qui on me comparait si abusivement et j’ai bien sûr tout de suite eut la certitude que Réris était bourré ce jour là et que cet écrivain était magnifique.

Ce qui m’a donné envie d’écrire : raconter des histoires et ne plus penser qu’à elles

Depuis, je erre comme une pauvre âme en peine dans les affres de l’écriture et me démène comme un beau diable à essayer d’intéresser le peu de lecteurs qui ont eu l’immense joie d’honorer ma plume. Si je ne me fais pas de compliments, qui m’en fera ?

Bref, lorsque je me place devant mon clavier et que j’ouvre ce charmant Word sur une page blanche, il faut absolument que je la remplisse tellement je la trouve tristounette. Certains vont se parler comme face à un miroir, d’autres vont critiquer la société, moi je me raconte des histoires. Mais, je pousse le souci du détail jusqu’à ce que j’arrive à y croire et à me tremper dans mes aventures virtuelles pour ne plus penser qu’à elles ; sous la douche, en me rasant (quand je veux), assis sur siège des toilettes et même en rêvant.

— C’est grave docteur ?

— Non simplement, un peu de surmenage, je vous prescris dix chapitres à écrire.

Voilà, c’est reparti ! Vous voyez, je ne peux pas m’en empêcher.

Je fais une petite parenthèse ici : on parle bien d’écrire, n’est-ce pas, pas de faire de la littérature comme cette bonne vieille Marguerite Youcenar ou ce bon Jean d’Ormesson, Carla comme disait Sarko, pardon, car là, je ne suis plus votre homme. Mais ça vous l’aviez deviné.

Un pied de nez ? Non, une réalité, une conscience de soi, pas la peine de me faire psychanalyser pour savoir que je ne serais jamais publié dans La Pléïade.

Alors écrire est une autre nature de soi ? Ouaip, m’sieur. Lorsqu’on la rencontre, cette putain de manie d’écrire, c’est pour la vie et le divorce devient impossible, ou alors c’est qu’on approche du dernier chapitre de sa vie et qu’on vient d’y apposer le mot « FIN ».

 

Ivan Zimmermann

11/09/2017

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

web TV Culture

Posté par khalfi1 le 25 septembre 2017

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Paris se livre

Posté par khalfi1 le 23 septembre 2017

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Pourquoi j’écris

Posté par khalfi1 le 21 septembre 2017

CHRONIQUE

Le 16 sep 2017‎

Pourquoi j’écris (4)

Tonton Marcel et Tata Lise ont du prendre du relief pour éveiller l’intérêt de la maîtresse d’école. Jean-Bernard Hamaïde nous prouve que l’écriture est aussi un spectacle.
Avec l'écriture, Tonton Marcel et Tata Lise ont plus de pepsAvec l’écriture, Tonton Marcel et Tata Lise ont plus de peps

Mon premier succès littéraire

Vous souvenez-vous de ces premiers jours de classe où la maîtresse d’école, débordante d’imagination, vous invitait à conter par le menu vos vacances? Pour ceux dont l’exil estival se limitait à passer 3 semaines, entre tata Lise et tonton Marcel, dans un pavillon de banlieue triste comme la pluie, le défi était de taille. L’écossage des petits pois sur la toile cirée orange et jaune de la cuisine ne risquant pas de déchaîner les passions, j’agrémentais mon récit de quelques trouvailles de mon cru. Tonton Marcel devenait un gangster flamboyant, possesseur d’un calibre gros comme un bazooka. Quant à tata Lise, elle déambulait dans des tenues extravagantes, munie d’un fume cigarettes nacré de 15 cms de long. L’enseignante, affolée, convoqua mes parents… ce fut mon premier succès littéraire! 

Mon premier roman

Les années passèrent loin de l’écriture et de ses délices. Ce fut la rencontre entre ma voiture et un platane qui me ramena à mes premières amours. Immobilisé pour quelques mois, je repris ma plume, ressuscitais tonton Marcel et tata Lise qui mangeaient depuis des lustres les pissenlits par la racine, « Le fils du père Noël » allait naître. 

Finalement, je cède à mes personnages

Tout ne fut pas simple. Mes personnages eurent des exigences, n’hésitant pas à me réveiller la nuit pour les exprimer.  Irène voulait ressembler à Marilyn Monroe,Touche-à-tout ne se trouvait pas assez fringant et le prof se revendiquait en Che Guevara charismatique. À bout d’arguments, je dus mettre tout le monde d’accord d’un point final rageur.       
Quand vous saurez qu’il m’arrive de me rêver en tonton flingueur, en contrebassiste de Brassens ou en ami intime de Cavanna, vous aurez une idée de ce qui agite mes neurones. 

Jean-Bernard Hamaïde
 

 

Publié dans actualité, littérature, livres | Pas de Commentaire »

Le pouvoir du moment présent

Posté par khalfi1 le 19 septembre 2017

 

 

Aussi simples que profonds, les enseignements d’Eckhart Tolle ont aidé d’innombrables individus dans le monde à trouver la paix intérieure et à mener une vie plus satisfaisante. Au cur de ces enseignements se trouve la transformation de la conscience, un éveil spirituel qu’il considère comme la prochaine étape de l’évolution humaine. Un aspect essentiel de cet éveil consiste à transcender notre état de conscience fondé sur l’ego, une condition préalable non seulement au bonheur personnel, mais aussi à la fin des conflits violents et endémiques qui sévissent sur notre planète. Vous avez entre les mains une édition unique des enseignements principaux d’Eckhart Tolle, un auteur dont les ouvrages se sont vendus dans le monde à des millions d’exemplaires. Nous avons regroupé ici ses trois premiers tomes essentiels en une trilogie pratique par son format, où des méditations et des exercices vous sont proposés. Cette trilogie comprend : «  »Le Pouvoir du Moment Présent »", le Guide pratique et «  »L’Art du calme intérieur »".

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Le bonheur n’a pas de rides

Posté par khalfi1 le 19 septembre 2017

Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle. Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de cet étrange carnet découvert dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens.

Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. L’auteur nous donne à voir la fragilité des êtres humains tout autant que leur soif de bonheur avec une plume qui combine humour et délicatesse. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie.

 

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Le sang de l’innocence

Posté par khalfi1 le 17 septembre 2017

Xavier et Muriel forment un couple heureux.
Ils naviguent sur les eaux tranquilles de la vie jusqu'au jour où leur destin chavire...
Un secret...
Des soupçons...
Une passion amoureuse qui tourne au drame !
Pour Xavier, c'est le début de la descente aux enfers, un dérapage tragique vers l'irréparable

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Marcher au soleil

Posté par khalfi1 le 16 septembre 2017

 

Il est patron d’une start-up qui marche très bien, sa trajectoire de vie le destine à un avenir brillant, et il est heureux en ménage. Un roman à l’eau de rose, croyez-vous ? Non car le destin s’en mêle… Cet avenir qu’il croyait sans nuage est, en fait, très noir. Il va dégringoler de son piédestal jusqu’au tréfonds de l’abîme avant de découvrir ce qu’il est vraiment. Et, du fond du trou,va-t-il se reconstruire ? Va-t-il retrouver la place qui est la sienne? Vous le découvrirez en lisant ce roman au style efficace et percutant et au scenario inattendu.

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Ikko : un chien sans toi. Guy Chatagnat

Posté par khalfi1 le 14 septembre 2017

Stéphane et Marjorie sont célibataires et déjà presque résignés à ne pas trouver l'âme sœur. Ikko, un chien affectueux adopté par Stéphane, pourrait peut-être leur permettre de se donner une chance, mais tout n'est pas si simple lorsque l'on vit seuls depuis quelques années !

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Web Tv Culture

Posté par khalfi1 le 13 septembre 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Chroniques

Posté par khalfi1 le 12 septembre 2017

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube" onclick="window.open(this.href);return false;" >

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Frédéric Soulier Urbex

Posté par khalfi1 le 10 septembre 2017

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

La rentrée littéraire chez Gallimard par Babelio

Posté par khalfi1 le 10 septembre 2017

LA RENTRÉE LITTÉRAIRE CHEZ GALLIMARD-PAR BABELIO
Découvrez la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
Voir la version en ligne
 
 
 
 
 
 
 
 
Découvrez dès maintenant les coups de cœur des lecteurs Babelio parmi les titres de la rentrée littéraire des Éditions Gallimard.

En littérature française, lisez les comptes rendus de lecture des nouveaux romans de Michèle AudinVincent DelecroixFrançois-Henri DésérableMarc DugainFrederika Amalia FinkelsteinYannick HaenelFabrice HumbertAgnès Mathieu-DaudéDominique PagnierÉric Reinhardt et Frédéric Verger et laissez-vous séduire par les premiers romans de Paul-Henry BizonOlivier ChantraineGaël Octavia et Céline Zufferey. Et en littérature étrangère, retrouvez les romans de Nathan HillAnna HopeEsther Kinsky et Orhan Pamuk. Belles lectures !

 
 
Ils vont tuer Robert Kennedy
de Marc Dugain

 
« Marc Dugain nous offre une magistrale page d’histoire contemporaine, éclairant le terreau de l’Amérique actuelle, ses enlisements, ses contradictions et ses complexités dans un style concis et des remarques critiques qui font mouche. » Mimeko« Ce qui m’a frappée dès la 1ère page, c’est bien la plume de Marc Dugain. Il est des livres comme ça qui nous plongent immédiatement dans le récit et qui nous font dire dès les premiers mots : « Ah, attention, œuvre magistrale en vue ». » dedanso
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
La chambre des époux
d’Éric Reinhardt

 
« La mise en abyme se démultiplie, exactement comme si l’écrivain se tenait entre deux miroirs renvoyant son image à l’infini. C’est vertigineux. » Delphine-Olympe
« Un bel exercice de style entre autodérision et intimisme mais aussi une belle conception de la création artistique comme objet de guérison. » fuji
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Cette chose étrange en moi
d’Orhan Pamuk

 
« Une très belle saga familiale dans une Istanbul en pleine évolution urbaine, culturelle, politique. » LightandSmell
« La richesse de ce livre tient dans les détails. On imagine les odeurs, les saveurs, les cris des marchands de rue. Pamuk fait vivre tout un monde au quotidien. » miriam
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
Les fantômes du vieux pays
de Nathan Hill

 
« Fabuleux ! Voilà un riche et puissant roman américain comme je les aime, qui immerge profondément dans une fiction crédible, prend le temps de développer son propos et ses personnages tout en questionnant finement l’Amérique dans son époque et dans son histoire récente. » Allantvers« Ce livre est un vrai plaisir de lecture, et une vraie réussite. Quel excellent premier roman ! » nenette87
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Un certain M. Piekielny
de François-Henri DésérableDans les premières listes des Prix Goncourt et Renaudot

 
« Ce qui est génial dans ce livre, c’est la capacité de l’auteur à prolonger l’existence et les mensonges de Romain Gary – et à jongler avec – pour en faire une œuvre intelligente, touchante et extrêmement drôle. » evh138
« François-Henri Désérable est un formidable conteur, il sait tenir le lecteur en haleine, en l’entraînant dans sa quête. » Eve-Yeshe
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
La salle de bal
d’Anna Hope

 
« Grâce à une plongée stupéfiante dans un asile muni d’une salle de bal majestueuse, Anna Hope nous fait rencontrer des personnages fascinants. Les destins se lient ou se délient, mais au cœur des préoccupations : l’humanité, la liberté. Un procès lumineux envers le courant eugéniste. » BettieRose
« Difficile de résister au tourbillon qui anime ce roman prenant, solidement documenté, et tout simplement orchestré avec brio par Anna Hope. » Piatka
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Comment vivre en héros ?
de Fabrice Humbert

 
« On vibre avec ces héros rattrapés par leur quotidien et en refermant le livre, on souffle profondément. J’étais en apnée pendant la lecture. Un texte fort à lire en cette rentrée littéraire. » ckdkrk169
« Un livre riche, sur l’amour, l’ambition et la responsabilité. » sorcierebienaimee
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
Tiens ferme ta couronne
de Yannick HaenelDans la première liste du Prix Goncourt

 
« Tiens ferme ta couronne est avant tout une philosophie, une quête vers une vie différente, une recherche de l’humain, de ses névroses et de ses envies. Le ton général du roman nous entraîne, nous intrigue, nous pousse également à la réflexion. » Olivia-A
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Un élément perturbateur
d’Olivier Chantraine

 
« Ça fait du bien, ça déménage, ça vous booste l’inconscient et vous oblige à regarder de plus près votre environnement familial, médical, politique, et du travail.
Un auteur observateur et sarcastique qui trempe sa plume dans l’ironie pour dénoncer les travers de notre monde politico-économique. » paroles
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
Les rêveuses
de Frédéric VergerDans la première liste du Prix Goncourt

 
« Frédéric Verger réussit la prouesse de nous entraîner dans une grande fresque héroïque où il mêle l’histoire – la petite comme la grande –, l’amour, la passion mais aussi une certaine forme de cruauté, tout en le faisant avec une incroyable maîtrise de son écriture. » JIMEDE
« J’ai apprécié la maîtrise du style, l’écriture faconde et ondoyante de Verger, son vocabulaire généreux, ses comparaisons et métaphores foisonnantes, savoureuses, originales et, bien sûr ce récit singulier et tragique. » oran
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Survivre
de Frederika Amalia Finkelstein

 
« Depuis L’Oubli j’ai été happé par le style de cette jeune écrivain. Un roman à la portée essentielle, qui laisse une trace durable ! » arturiobandini
« Un livre dont on ne sort pas indemne. Quelle claque ! » nathavh
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
Comme une rivière bleue
de Michèle Audin

 
« Karl Marx, Jules Vallès, Léon Blum, Adolphe Thiers, Edouard Vaillant, Gustave Courbet, tous ces grands hommes revivent sous la plume de Michèle Audin ainsi que la foule des anonymes. » montmartin
« Leur redonnant vie, Michèle Audin rend ainsi le plus beau des hommages à ces héros balayés par le vent de l’Histoire. Une grande réussite. » som
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Ascension
de Vincent Delecroix

 
« On croit que c’est fini mais non, ça continue et toujours avec une nouvelle surprise. Toujours avec beaucoup d’humour et d’originalité. Et puis le coup de grâce final. Coup de grâce magistral. Un éclat de rire.
On rit, on pleure, on est surpris, ébahi, attendri et on finit par vouloir s’accrocher à cette terre. » RJuillet
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
La louve
de Paul-Henry Bizon

 
« Paul-Henry Bizon déroule une série de coups tordus, d’esbroufes, de malversations et de pièges et de mensonges… Il flingue à tout va, épingle hommes politiques, célébrités, banques, agriculteurs en mal de diversification, bobos, guides gastronomiques, nouvelle cuisine et restaurateurs de talents… » JeanPierreV
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
La rivière
d’Esther Kinsky

 
« Dans le monde d’Esther Kinsky rien n’est laissé à l’abandon et elle sait faire naître et vibrer toute l’étrangeté et la beauté, inquiétante parfois, de territoires en friche, de zones industrielles rongées par la rouille, d’un quotidien même le plus banal et sordide en apparence. » nadejda
« Une rêverie, un songe éveillé, teinté de poésie, de lyrisme. » zellereb
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
Sauver les meubles
de Céline Zufferey

 
« Sauver les meubles… un premier roman ? Quelle maîtrise ! Terrible roman contemporain, si sombre derrière ses allures légères… et en même temps si drôle. » lucia-lilas« Un roman grinçant, une observation fine des solitudes contemporaines dans une société de consommation qui vend du rêve sur catalogue. » motspourmots
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
Le Cénotaphe de Newton
de Dominique Pagnier

 
« Un étonnant moment de lecture, une quête, « une métaphore vertigineuse ». » ATOS
« De nombreux livres ont tenté d’embrasser l’histoire du XXe siècle. Peu sont arrivés à un résultat aussi passionnant, vertigineux, troublant. Une splendide écriture, une immense érudition, une maîtrise de la structure romanesque remarquable. » 5Arabella
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
L’ombre sur la lune
d’Agnès Mathieu-Daudé

 
« Agnès Mathieu-Daudé nous offre avec charme et douceur un conte de brutes, de manipulations, de meurtres et de fougue où l’amour n’a pas sa place… À moins qu’il ne tienne le premier rôle… » lesmiscellaneesdepapier
« J’ai dégusté l’insolite des personnages, leurs vies éreintées, leur description décalée et minutieuse, la poésie de la narration elle-même portée par une écriture fine, élégante et humoristique. » tynn
 
Ajouter à mes livres
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
La fin de Mame Baby
de Gaël Octavia

 
« Fable sur l’amour et la violence si intimement imbriqués derrière les murs gris du Quartier. L’ombre des mères flotte aussi : celle qui protège, celle qui rejette, celle que l’on devient. » thedoc
« Original et bien écrit, on ne lâche pas ce livre et on tourne les pages pour enfin comprendre… »clairejeanne
 
Ajouter à mes livres
 
 
 
► En savoir plus sur la rentrée littéraire Gallimard 2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

Livre intéressant

Posté par khalfi1 le 8 septembre 2017

Publié dans littérature, livres | Pas de Commentaire »

E-books Kindle

Posté par khalfi1 le 8 septembre 2017

Publié dans livres | Pas de Commentaire »

Bannière tournante

Posté par khalfi1 le 8 septembre 2017

Publié dans livres | Pas de Commentaire »

Amazon.fr

Posté par khalfi1 le 8 septembre 2017

Publié dans actualité, librairie, littérature | Pas de Commentaire »

Partenaire Amazon

Posté par khalfi1 le 8 septembre 2017

Publié dans librairie, littérature | Pas de Commentaire »

L’écriture et ses sources

Posté par khalfi1 le 7 septembre 2017

Ecrire : un souci d'invention, une obsessionEcrire : un souci d’invention, une obsession

Ecrire est une forme d’obsession…

Il m’a toujours semblé avoir eu en tête des histoires à inventer, des personnages à façonner, des moments particuliers à raconter. Je n’ai conscience d’aucun moment particulier, déclencheur de mon activité littéraire. Il me passe incessamment des projets, des idées, des rêves entre les tempes (je dis entre les temps car je les sens presque s’entrechoquer entre elles) et écrire est une forme d’obsession. En ce sens, l’écriture est un accompagnement quotidien, une forme d’addiction née, il est vrai, du besoin de percer des bubons souvent anxiogènes, car mettre sur le papier ce que l’on a en tête (et souvent c’est assez angoissant pour ma part) allège celle-ci d’autant.

   Cependant que ceci soit dit sans aucune prise en compte de la qualité finale de mes écrits, qui peut s’avérer décevante aux yeux de certains lecteurs ou selon mon propre avis. Et nous touchons là un autre point qui m’est cher et qui concerne le travail : l’écriture est pour moi un modelage sur le long terme, acharné, et je ne crois pas à la trouvaille spontanée. Reste à savoir quand cesser de retoucher son texte, trouver le point d’équilibre entre l’idée qui avait point et le travail qui l’a amélioré.
Alors peut-être offrira-t-on un peu de plaisir au lecteur, et surtout en aura-t-on pris immensément dans le travail de son matériau.
Ces quelques synthétisent ce que pour moi est l’écriture, et donc ce qui n’engage que moi : un souci d’invention, un besoin, une obsession, du travail et du plaisir.

 

   Sam Huttrideau

Publié dans actualité, littérature | 1 Commentaire »

Un commentaire client sur « La fille au regard océan »

Posté par khalfi1 le 6 septembre 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Littérature bis

Posté par khalfi1 le 2 septembre 2017

Littérature bis dans littérature 9782213686639-180x283

 
Les indomptables
Florence Colombani
Fayard
documents
avril 2017
224 p.  18 €
 
 
acheter-white ava garder dans littérature
 
 

 La rédaction l’a lu

Derrière le glamour, le drame

Au temps de l’âge d’or de Hollywood, dans les années 1940-1950, leurs noms brillent sur toutes les affiches de films. Quatre actrices, la blonde fatale Lana Turner, Ava Gardner à l’allure de gitane, Lena Horne, une des premières vedettes noires, et Grace Kelly, élégance de future princesse, s’en donnent à cœur joie dans les villas luxueuses de Beverly Hills. Une bande qui aime s’amuser, séduire, boire du champagne, et le tout aux frais de la Goldwyn-Mayer. Excès de toutes sortes, dollars, sexes, mariages éclair et divorces sanglants, ces femmes délurées, croqueuses d’hommes, amies et rivales, accumulent conquêtes et vivent à cent à l’heure. Ces quatre « indomptables » comme les désigne leur biographe, Florence Colombani, fascinent pour le meilleur et le pire. La vie tumultueuse de ces vedettes est une folle épopée qui cache derrière le glamour, bien des drames.

 

 

partagez cette critique
 
 

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

La forêt des livres

Posté par khalfi1 le 1 septembre 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Cox ou la course du temps

Posté par khalfi1 le 31 août 2017

Publié dans actualité, littérature | Pas de Commentaire »

Evaluation de deux de mes romans

Posté par khalfi1 le 31 août 2017

Deux de mes romans ont obtenu une bonne évaluation de la part des lecteurs sur le site www.lesnouveauxauteurs.com

La femme aux 701 romans : 7.67/10

Marie Christine                     : 7,80/10

 

Capture d’écran:

Capture

La femme aux 701 romans

Le roman tourne aussi autour de la saga du Roi numide Jugurtha

Capture2

product_thumbnail.php

 

 

 

Ils peuvent être commandés sur www.lulu.com avec une très belle couverture et des histoires racontées très intéressantes, relatives aussi  bien à la France qu’à l’Algérie.

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

TV Web Culture

Posté par khalfi1 le 30 août 2017

Publié dans culture, littérature | Pas de Commentaire »

Trois livres marquants

Posté par khalfi1 le 26 août 2017

est_d'eden_kube

A l’est d’Eden, John Steinbeck.

A l’est d’Eden est un grand livre. Il compte parmi ceux qui vous font vivre une large palette d’émotions : du rire aux larmes, en passant par la peur et la colère. Se déroulant en Californie entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle, A l’est d’Eden est une œuvre complète qui raconte le destin de deux familles sur plusieurs générations. On s’accroche aux personnages, on vit des moments intenses, on écoute aussi l’auteur nous livrer son analyse belle et intelligente de la vie et des hommes. Un coup de cœur magistral, un grand classique.

fatherland_kube

Fatherland, Robert Harris.

Et si l’Allemagne nazie avait remporté la Seconde Guerre Mondiale ? Dans ce polar haletant, nous plongeons dans le Berlin des années 1960 et… Hitler est sur le point de fêter son 75ème anniversaire. Vous prendrez un plaisir fou à suivre l’inspecteur Xavier March de la Kripo et Charlie Maguire, journaliste américaine dans une enquête incroyable mettant en scène une série de crimes d’anciens haut-dignitaires nazis. Robert Harris réussit le pari fou de réinventer l’Histoire (il conserve tout de même des éléments historiques réels) tout en proposant un excellent divertissement !

la_grâce_des_brigands_kube

La grâce des brigands, Véronique Ovaldé.

Le titre de ce livre est représentatif de ce qu’il est : une invitation à un voyage poétique mais les deux pieds sur terre. Aussi beau sur la forme que sur le fond, La grâce des brigands, raconte l’histoire d’un écrivain devenue célèbre. L’histoire de sa vie et l’histoire de son livre. Jamais ennuyeux et toujours beau. Il fait partie des livres où l’on éprouve le plaisir de relire plusieurs fois une phrase tout en ne pouvant résister à l’envie de découvrir la suivante. L’intrigue est prenante, le style est puissant. Vous avez l’assurance de passer un beau moment.

Publié dans actualité, Fiction, littérature | Pas de Commentaire »

Roman sur la Guerre d’Algérie

Posté par khalfi1 le 26 août 2017

Ce roman participe au concours des plumes francophones 2017 (concourskdp) sur le site Amazon.fr. Si les visiteurs de ma page peuvent le lire et dire leur avis, l’auteur leur serait reconnaissant.

Publié dans actualité, Histoire, littérature | Pas de Commentaire »

Métro Place Monge

Posté par khalfi1 le 20 août 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

L’inquiétante vérité

Posté par khalfi1 le 20 août 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Invités de justesse

Posté par khalfi1 le 20 août 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Les liens subtils

Posté par khalfi1 le 16 août 2017

Publié dans littérature | Pas de Commentaire »

Miguel Bonnefoy

Posté par khalfi1 le 15 août 2017

Publié dans actualité, librairie, littérature | Pas de Commentaire »

Drôle de cinéma

Posté par khalfi1 le 13 août 2017

Publié dans culture, Fiction, littérature | Pas de Commentaire »

Les éditions du Val

Posté par khalfi1 le 12 août 2017

Publié dans culture, littérature | Pas de Commentaire »

1...34567...10
 

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES