• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 21 février 2010

La lecture et les écrivains.

Posté par khalfi1 le 21 février 2010

La lecture offre des avantages certains quand elle est pratiquée correctement. C’est pourquoi tous les écrivains méritent d’être lus, à condition qu’ils ne versent pas dans la vulgarité, la discrimination et la haine de son semblable. Moi, j’admire les écrivains qui mettent gratuitement sur Internet, au format Word ou PDF, leurs oeuvres à la disposition du public. Pour la version « papier », le lecteur curieux d’avoir entre les mains, un livre en « chair et en os », n’aura à payer que le prix de sa fabrication. Sur ce point, je ne partage pas l’opinion de ceux qui prétendent qu’en agissant ainsi, l’auteur reconnaît que son ouvrage ne possède aucune valeur littéraire. Bien au contraire, il m’a été donné de consulter sur le Net, en libre téléchargement, des romans époustouflants qui m’ont tenu en haleine, du début jusqu’à la fin de l’histoire racontée. Par conséquent, le talent ne doit pas se monnayer, même s’il est clair que « toute peine mérite salaire ». Et même si de nos jours, on se perd dans la jungle de l’Edition et du nombre incroyable de gens qui écrivent. Vous n’avez qu’à taper dans Google, les mots « livres », « maisons d’éditions, « littérature »… etc, pour constater le nombre impressionnant d’ouvrages et d’auteurs nouveaux ou anciens.

Le lecteur non averti peut donc se noyer dans les détails secondaire et perdre le fil de l’essentiel. C’est pourquoi, il y a quand même un choix à faire, en orientant nos préférences vers les livres qui nous ouvrent les horizons de l’évasion vers un monde meilleur et moins pesant. Moi, j’aime les lectures qui me parlent en silence, dans une sorte de familiarité vivante et harmonieuse. J’aime les histoires profondes qui nous remuent jusqu’à la moelle, et font naître au plus profond de nous-mêmes, des émotions pareilles à l’eau pure d’une source. Car la littérature, me semble-t-il est l’essence même de l’esprit. Elle est une sorte de dialogue enrichissant qui permet d’élargir notre connaissance des êtres et des choses. C’est à force de lire que nous arrivons à comprendre notre histoire et notre entourage proche ou lointain.

Publié dans culture, littérature | Pas de Commentaire »

 

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES