11 janvier 2009 0 Commentaire

Les deux visages de la science

Lorsqu’on y regarde de plus près, on constate que la science a permis à l’être humain de réaliser des rêves fabuleux : Qui aurait pensé par exemple du temps de Louis XIV qu’un jour l’homme construira des voitures et s’élèvera dans les airs en toute autonomie, comme les oiseaux. A considérer aussi les progrès dans les domaines médical, social, des réalisations matérielles en tout genre, on se dit que nous sommes arrivés à un stade d’évolution jamais atteint jusqu’ici. Malheureusement, « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». En effet, la science contient des germes de destruction et de barbarie en constante progression, et amène des dangers qui menacent toute l’humanité : la pollution, l’invention d’armes d’anéantissement de plus en plus perfectionnées et sophistiquées n’augurent rien de bon pour l’avenir. Souvenez-vous : en août 1945, les deux bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasagi ont tué plus 300 000 personnes en quelques secondes. Sans compter les séquelles dues à la radioactivité.

 Par conséquent, il est bien évident que si le monde moderne nous apporte des bienfaits et beaucoup de confort, il comporte par contre, beaucoup de méfaits, lesquels, si nous n’y faisions pas attention, nous rendent incapables de prévoir le pire. On peut même redouter qu’à plus ou moins brève échéance, nous serons dans l’impossibilité de mettre en harmonie les connaissances scientifiques avec une morale saine et un idéal universel qui puissent contribuer vraiment à faire triompher la raison et l’intelligence. Car comme a dit Paul Valéry  » Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles ».

Laisser un commentaire

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES