• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 1 octobre 2008

Pierre Humbourg

Posté par khalfi1 le 1 octobre 2008

 

Pierre Humbourg fut l’un des fondateurs de le célèbre revue Les Cahiers du Sud. De 1930 à 1937, il est grand reporter au journal Le Matin, ce qui lui vaut de parcourir les deux hémisphères, aussi à son aise en Laponie (où il passera tout un hiver) qu’en mer Rouge. Simultanément, il publie Escale (1927), tous Feux éteints et L’Homme qui n’a jamais vu le Printemps (1929), des études sur Duhamel et sur Zadkine, Silvestre le Simple (1929), Aux Mains des Innocents (1930), Tempête (1931), Impasse (1932), Le Miroir sans Train (Prix Cazes 1948), Le Bar de Minuit passé (1950), L’Histoire des Autres (1951), un livre de souvenirs, Fantômes sur Papier blanc, Les Sentiers de l’Automne en 1955, Par une nuit sans Lune (1960)… Citons encore un Jean Giraudoux, un Byron et les Femmes, et des récits comme A Fond de Cale et Le Commodore. Au total, plus de vingt ouvrages. Comme Mac Orlan, Pierre Humbourg a mené de front une oeuvre littéraire, une vie d’aventures, une activité de journaliste, de chroniqueur, de critique, et, à l’occasion, de cinéaste. Il est dans une grande et féconde tradition, celle qui conjugue l’action et le rêve, l’énergie et la poésie, la vie violente et la méditation. Ses ouvrages de fiction tiennent de près à une expérience authentique. Il est, au plein sens du terme, un écrivain vrai.

L’homme qui n’a jamais vu le Printemps exploite une situation et un sentiment inattendus. Il y a dans cette histoire, une sorte de fraîcheur, de tendresse et de pureté qui émeuvent. L’intrigue est fort bien menée, avec l’imprévu qui donne essor à l’espoir de Macé, et le revirement tout aussi inattendu, absurde. Pierre Humbourg construit l’action avec une adresse efficace, sous un air nonchalent, très libre et très souple. C’est d’ailleurs une des qualités qui font le prix de L’Homme qui n’a jamais vu le Printemps, de Tous Feux éteints et d’Escale.

Publié dans littérature | 7 Commentaires »

 

Le blog de Zizine |
SAVEURS AUX YEUX |
printemps des legendes 2009 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | DEMBELE MOUSSA
| Timoun Kòlbo
| ENTRE DEUX PORTES