Accueil littérature Nedjma-Kateb Yacine

Nedjma-Kateb Yacine

4
0
38

 

La providence avait voulu que deux villes de ma passion aient leurs ruines près d’elles, dans le même crépuscule d’été, à si peu de distance de Carthage ; nulle part n’existent deux villes pareilles, soeurs de splendeur et de désolation qui virent saccager Carthage et ma Salammbô disparaître, entre Constantine, la nuit de juin, le collier de jasmin noirci sous ma chemise, et Bône où je perdis le sommeil, pour avoir sacrifié le gouffre du Rhummel à une autre ville et un autre fleuve, sur les traces de la gazelle fourvoyée qui pouvait seule m’arracher à l’ombre des cèdres, du père tué à la veille de ma naissance, dans la grotte que moi seul pouvait voir de mon balcon, par delà les cimes embaumées, et je quittais avec le père de l’inconnue les ruines de Cirta pour les ruines d’Hippone. Peu importe qu’Hippone soit en disgrâce, Carthage ensevelie, Cirta en pénitence et Nedjma déflorée… La cité ne fleurit pas, le sang ne s’évapore qu’au moment de la chute : Carthage évanouie, Hippone ressuscitée, Cirta entre terre et ciel, la triple épave revenue au soleil couchant, la terre du Maghreb.

  • Marie Christine.

      Marie Christine est une femme sportive, épanouie, aimant la vie et une existence paisibl…
  • Mon ouvrage « L’enfer des cadres »

    Dans les pays sous-développés, les « opérations mains propres » s&rs…
  • Marie-Laure

    Marie Laure est une pied-noire vivant en Algérie. Au cours de sa scolarité, elle se lie d’…
  • Joan Beaz

  • Mon roman Marie Christine.

    Marie Christine. …
Charger d'autres articles liés
  • Joan Beaz

  • Marie Christine.

      Marie Christine est une femme sportive, épanouie, aimant la vie et une existence paisibl…
  • Mon roman Marie Christine.

    Marie Christine. …
Charger d'autres écrits par khalfi1
  • Marie Christine.

      Marie Christine est une femme sportive, épanouie, aimant la vie et une existence paisibl…
  • elisabeth

  • la fille au regard océan

Charger d'autres écrits dans littérature

4 Commentaires

  1. 4aru7eb

    11 juillet, 2008 à 17:13

    Bonjour, Yacine, merci de ton passage chez moi et de ton gentil commentaire.
    Tout mes compliments que c’est bien écris, et instructif. Carthage, à l’Université de Paris IV Sorbonne Institut d’ Art et d’Archélogie où je travaillais beaucoup de fouilles
    par les enseignants
    Je te souhaite une bonne fin de journée
    Bises
    Suzanne

  2. khalfi1

    11 juillet, 2008 à 19:22

    Bonjour Suzanne

    Oui c’est fort poétique et présenté de façon très littéraire. « Le polygone étoilé » est un livre écrit de la même façon que Nedjma.
    Carthage, Rome, Scipion l’Africain, tout cela rappelle les guerres puniques et la formidable chevauchée de Hannibal à travers les Alpes, avec ses éléphants. Les fouilles des professeurs de la Sorbonne IV vont certainement révéler d’autres secrets.

    Bonne soirée
    Bises
    Yacine

  3. 4aru7eb

    15 juillet, 2008 à 15:40

    Bonjour, Yacine, j’espère que tu vas bien, je te souhaite une bonne journée, ici soleil radieux, je pars à la plage
    Bises
    Suzanne

  4. khalfi1

    15 juillet, 2008 à 20:21

    Bonjour Suzanne

    Je vois que la plage et la mer te conviennent à merveille. Tant mieux s’il y a en plus, du soleil. Tu n’en seras que plus en mesure d’apprécier ton séjour au bord de l’océan. La météo est donc propice pour se baigner.
    Bises
    Yacine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Call Me